pissenlit paginationVert.gif
pissenlit paginationRougeInv.gif

• 2021 :

VID_0755.gif
VID_0732.gif
illu pylone.png
 

Dès 2017 des problèmes au niveau de la téléphonie mobile sont apparus sur une grande partie de la commune. Après plusieurs tentatives d’intervention auprès des services Orange qui évoquaient des pannes sur les relais, aucune amélioration notable n’a été constatée.

En 2018, les habitants excédés par cette situation se sont mobilisés. Plus de 150 personnes signaient une pétition pour exposer leurs incompréhensions : Pourquoi une telle dégradation de la desserte téléphonie mobile ? A ce jour, nous n’avons toujours pas une réponse à cette question !

Suite à différentes interventions auprès du Préfet, des parlementaires, du Président du Conseil Départemental, d’Orange, du Président de l’association des maires de l’Hérault, Le président Christian BILHAC président de l’AMF34 m’a désigné pour représenter les maires à l’instance de concertation, sur la mise en œuvre du nouveau dispositif d’amélioration de la couverture mobile. Le lundi 10 septembre 2018 une première réunion avait lieu à la Préfecture de l’Hérault. J’ai pu faire inscrire notre commune sur la liste 2018 du projet «New Deal Mobile».

Dès le début 2019 des études radio ont été engagées par la mission France Mobile afin de définir les priorités. La commune de Castanet le haut a été inscrite au programme 2019 par arrêté du 22 mars 2019. Malgré cette importante avancée, le problème était loin d’être réglé. Orange l’opérateur retenu pour la couverture mobile de notre commune a sous-traité la partie étude à une société chargée d’étudier le meilleur site d’implantation du relais afin d’assurer la meilleure couverture mobile pour le territoire communal, différents sites ont été étudiés.

Dès le début 2020 j’ai relancé la société chargée de cette étude. A ma grande surprise j’ai constaté que le choix d’implantation du relais était positionné sur le site actuel de l’ancien relais TV de Castanet. En effet ce site correspondait au cahier des charges du programme : « Assurer une bonne couverture du chef-lieu de la commune ».  De plus, ce site avait l’avantage pour l’opérateur d’être déjà équipé d’un pylône existant et de l’alimentation électrique. Inutile de dire que cette proposition était bien loin de répondre à nos attentes.

En pleine période de confinement, au premier trimestre 2020, j’ai au cours de plusieurs réunions en visio-conférence expliqué que cette proposition n’était pas recevable et ne réglait que partiellement le problème. Je tiens à remercier les services du Conseil Départemental pour leur soutien appuyé.

C’est enfin au deuxième trimestre 2020 que le site de Castanet le Haut « Grappe GC-34-002 (C1) » était retenu. Suite au choix de ce site, les conventions et diverses autorisations ont été engagées, pour ce site zone blanche Quadri-Opérateurs au lieu-dit « le Poste du Soldat ». Seule la question de l’alimentation en énergie électrique reste inquiétante. En effet la solution technique proposée par ENEDIS représente un investissement de plus de 150 000€euros. L’opérateur estime qu’il ne peut pas supporter cette dépense et a opté pour une alimentation en énergie autonome (éolien, panneaux solaire, batteries). Depuis quelque temps vous pouvez apercevoir le pylône qui a été mis en place par héliportage.

Avec beaucoup de réserves la société Orange nous a annoncé par mail de mars 2021 une ouverture commerciale de l’ensemble des quatre opérateurs pour le troisième trimestre 2021. Espérons que les délais seront tenus et qu’enfin nous aurons une bonne couverture pour la téléphonie mobile sur la majeure partie du territoire communal, comme vous pourrez le constater sur la carte ci-avant.

Max ALLIES.

bandeau pellicule1.gif
vignette2.gif
carte.jpg
En bleu, la zone de couverture prévue du nouveau relais de téléphonie
Chataigne rouge.png
 

Une cloche sonne, sonne… Sa voix répond en écho !

Depuis 1819, date à laquelle elle a été accrochée à un joug en bois, la cloche de l’église de Saint Amans de Mounis a ainsi sonné, jour après jour, les heures, les événements de la vie heureux ou tristes, les messes, les vêpres…

Mais, face aux outrages du temps, il était nécessaire de revoir cette fixation devenue dangereuse. En effet, le bois étant complètement pourri, la cloche menaçait de tomber.

Des travaux ont donc été planifiés. Ils ont débutés en mars, menés de main de maitre par l’entreprise Lacaunaise de maçonnerie Vidal qui est intervenue pour déposer la cloche et la descendre au sol. La « Demoiselle » pesant entre 300 et 400 kg, l’utilisation d’une grue s’est avérée obligatoire pour réaliser cette opération délicate.

Une fois à terre, en l’approchant de plus près, sur son pourtour, est apparu un texte apposé par les fondeurs. Des inscriptions qui ont permis (re)découvrir le contexte historique et de voyager à une époque à présent révolue, non sans une certaine émotion. Puis un ferronnier a pris le relais afin de fabriquer la pièce de remplacement, désormais en métal. Ce qui devrait lui assurer une longévité séculaire.

Enfin, la cloche a pu être remise en place, en un temps record,  puisqu’à peine un mois s’est écoulé entre le début et la fin de l’intervention !

Une cloche sonne, sonne… Sa voix répond en écho !

Depuis 1819, date à laquelle elle a été accrochée à un joug en bois, la cloche de l’église de Saint Amans de Mounis a ainsi sonné, jour après jour, les heures, les événements de la vie heureux ou tristes, les messes, les vêpres…

Mais, face aux outrages du temps, il était nécessaire de revoir cette fixation devenue dangereuse. En effet, le bois étant complètement pourri, la cloche menaçait de tomber.

Des travaux ont donc été planifiés. Ils ont débutés en mars, menés de main de maitre par l’entreprise Lacaunaise de maçonnerie Vidal qui est intervenue pour déposer la cloche et la descendre au sol. La « Demoiselle » pesant entre 300 et 400 kg, l’utilisation d’une grue s’est avérée obligatoire pour réaliser cette opération délicate.

Une fois à terre, en l’approchant de plus près, sur son pourtour, est apparu un texte apposé par les fondeurs. Des inscriptions qui ont permis (re)découvrir le contexte historique et de voyager à une époque à présent révolue, non sans une certaine émotion. Puis un ferronnier a pris le relais afin de fabriquer la pièce de remplacement, désormais en métal. Ce qui devrait lui assurer une longévité séculaire.

Enfin, la cloche a pu être remise en place, en un temps record,  puisqu’à peine un mois s’est écoulé entre le début et la fin de l’intervention !

Christian Selmo__D758853.jpg

© Christian SELMO

Yves Peyrot_017.jpg

© Yves PEYROT

© Alexis FABRE

pour site.jpg
Chataigne rouge.png
vignette.gif
 
YYY_4274.jpg
YYY_4364.jpg
YYY_4278.jpg
YYY_4387.jpg

© Jean-Claude Alliès

© Anthony Alliès

© Anthony Alliès

© Yves Peyrot

Chataigne rouge.png
IMG_11131.jpg
 

Ambiance chaleureuse et conviviale ce 31 juillet dernier pour le 10ème meeting du Club Cox des Hauts-Cantons. Le temps plus automnal qu’estival n’a pas découragé les participants qui, pour certains d’entre eux, se sont payé le luxe d’une baignade au plan d’eau de Castanet le Haut.
A cette occasion et comme l’an passé, un goûter a été offert par la municipalité aux concurrents en guise de bienvenue. Durant leur boucle au départ d’Hérépian jusqu’au col de Fontfroide puis Olargues, le cortège a fait une halte au Col de La Croix de Mounis pour une photo de groupe.

Chataigne rouge.png
 

Toujours autant de participants à la cérémonie anniversaire des combats du pont de la Mouline où le maquis du Corps Franc de la montagne noire, qui regroupait plus de 500 maquisard de l’Aude de l’Hérault du Tarn et de toutes nationalités, devait livrer le 23 août 1944 son plus terrible combat. 9 jeunes sont tombés sous le feu  d’une colonne Allemande.
En présence du député Philippe Huppé, de plusieurs conseillers départementaux, présidents de communauté de communes, de nombreux maires du Tarn et de l’Herault, présidents d’anciens combattants, plus de trente portes drapeaux, représentant de la gendarmerie et des pompiers. C’est toujours avec autant d’émotions que les personnes présentes appréciaient cette cérémonie, organisée sous la direction du Colonel Pourcel.

vignette.jpg
Commémoration Fautrou 2021_©A.Alliès_KT7A8924.jpg
Commémoration Fautrou 2021_©A.Alliès_KT7A8841.jpg
Commémoration Fautrou 2021_©A.Alliès_KT7A8798.jpg
Commémoration Fautrou 2021_©A.Alliès_KT7A8900.jpg
Commémoration Fautrou 2021_©A.Alliès_KT7A8955.jpg
Photos ©Anthony Alliès
Chataigne rouge.png
 

Samedi 16 octobre à 18h30 dans salle sous la mairie de Castanet le Haut, la communauté de communes Monts de Lacaune et Montagne du haut Languedoc vous propose un spectacle gratuit "HIC" en partenariat avec Scène en Hérault

Entre acrobatie, équilibre sur objets, roue Cyr et contrebasse, trois artistes créent dans un espace réduit mais surtout avec cet espace. Ils composent avec les marges, les aspérités, les frontières, les volumes et les rebords, un vocabulaire acrobatique et musical redessinant l’architecture environnante. Ils entrent en résonance avec le lieu et mettent à jour leurs espaces intérieurs.


 

2021_10_16. HIC - CASTANET.jpg
Spectcle HIC_Castanet_2021_©Anthony Alliès_KT7A5412.jpg
Spectcle HIC_Castanet_2021_©Anthony Alliès_KT7A5396.jpg
Spectcle HIC_Castanet_2021_©Anthony Alliès_KT7A5405.jpg
Spectcle HIC_Castanet_2021_©Anthony Alliès_KT7A5430.jpg
Photos ©Anthony Alliès
Chataigne rouge.png