pissenlit paginationVert.gif
pissenlit paginationRougeInv.gif

• août 2020 :

photo de la course cycliste de la route occitane.
affiche du rassemblement de l'association Cox
photo de la commémoration du mémorial de Fautrou.
photo de laché de rapace à la croix de Mounis.

• juillet 2020 :

dessin de parapente.
fiche technique de la berce du Caucase.
 

18 Juillet 2020

"la berce du caucase"

page A4 - Berce du Caucase.png
Une campagne d’arrachage
berce03.jpg

Pour endiguer la prolifération de la berce du Caucase à Castanet le Haut, la mairie, en collaboration avec le Parc Naturel Régional du Haut Languedoc, a organisé une campagne d’éradication, le 18 juillet. En floraison de fin juin à septembre, la plante peut mesurer, à l’âge adulte, entre 2,50 m et 4 m de haut. Elle représente un véritable danger pour contenir des substances toxiques activées par la lumière.

Ainsi, un contact avec le suc de la berce, sous l’effet de l’exposition au soleil, engendre des lésions de la peau sous

groupe Berce01.jpg

forme de brûlures graves (3e degré). Afin de ne pas subir de tels désagréments et éviter la propagation de l’espèce, la municipalité en collaboration avec le Parc Naturel Régional du Haut Languedoc (PNRHL), a fait appel à des bénévoles pour passer à l’action.  Munies de cisailles, de pioches, équipées de combinaisons imperméables, de gants et de lunettes de sécurité, au total 17 personnes ont répondu présentes à ce rendez-vous au départ de la Croix de Mounis. En présence du maire, Max Allies et de ses deux adjoints, du directeur du PNRHL, Xavier Beaussart, d’une technicienne, Cyrielle Almodovar, le groupe scindé en 3 équipes très motivées a « ratissé » le secteur du Rec de Rose, de Sansac et du Barthas, détruisant les plants avec méthodologie.A la pose de la mi-journée, le pique-nique offert par la mairie, servi dans une ambiance conviviale, fut bienvenu.Au final, aux dires des représentants du PNRHL, ce temps fort a permis d’obtenir des résultats très satisfaisants dont les effets devraient se faire sentir l’an prochain. A suivre…

© Yves Peyrot
© Yves Peyrot
Chataigne rouge.png
 

juillet 2020

"quel est donc ce drôle d'oiseau?"

© Yves Peyrot

Avez vous remarqué depuis quelques temps ce drôle d’oiseau qui s’élance fièrement dans le vent, déployant son aile orange au-dessus des magnifiques sites que compte la commune ? Un vola?le qui plane en apesanteur entre Marcou et Pro des Brus... qui tournoie dans les airs au lever et coucher de soleil... Si vous l’apercevez, profitez du spectacle et faites lui un pe?t signe de la main, car c’est une espèce rare, de la famille des intrépides passionnés !

Alors, vous l’avez reconnu ?? C’est... .... ...

Alexis Fabre, notre employé communal !

Alex aile volante 02OK.jpg
illustration d'un parapente.
Chataigne rouge.png
 

AOÛT 2020

" Cox en stock "

Une halte a été faite au village de Castanet où le public a pu admirer les divers modèles de coccinelles, vans, combis, buggys, etc.. de tous âges, aussi belles les unes que les autres, une trentaine en tout. Les participants ont pris un immense plaisir à prendre un bain au plan d’eau par cette belle journée ensoleillée. La municipalité a ensuite offert un goûter et un rafraîchissement à tous.

image de l'affiche d'annonce du 9ème meeting du club COX des Hot cantons.
Le samedi 1er août le rassemblement annuel organisé par le « Club COX des Hauts Cantons» a traversé notre commune.
© D.R.
pano croix de mounis Cox.jpg
© Yves Peyrot
photographie représentant la copie de la vw coccinelle mythique du film "un amour de coccinelle" présentée à Castanet le haut lors du 9ème meetind du lub des Cox de Villemagne . Monsieur le maire Mawx Allies et le premier adjoint Jean Paul Allies en arrière plan. Responsable du meeting Bruno Allies en premier plan.
© Yves Peyrot

Dans un vrombissement, le cortège de voitures a repris la route en direction de Mélagues où une halte a été faite au col de la Croix de Mounis pour admirer le point de vue, certains participants venant de loin et ne connaissaient pas notre belle commune. Au vu de la réussite de cette journée nous leur disons peut être à l’année prochaine...

Texte : Jean-Paul Allies

Chataigne rouge.png
 

AOÛT 2020

" la route occitane"

La Route d’Occitanie, épreuve cycliste de renommée internationale, est passé le 1 août sur la Commune, au col de la Croix de Mounis... sous vos applaudissements !

La Route d’Occitanie - La Dépêche du Midi (dénommée Route du Sud jusqu’en 2017) est une course cycliste par étapes disputée dans le Sud-Ouest de la France. Depuis 2005, elle est inscrite au calendrier de l’UCI Europe Tour.

C’est donc un parfum très particulier qui règne tout au long de l’épreuve. En effet, beaucoup de coureurs voient en cette compétition une ultime chance de gagner leur place pour la grand- messe du Tour de France.

Pour cause de Coronavirus, l’édition 2020, initialement prévue en juin, a été déprogrammée et a eu lieu du 1er au 4 août, relançant, tous pays confondus, la saison cycliste des stars du peloton. Ainsi, le monde entier a eu les yeux rivés sur cette course et, par la même, sur notre commune, puisque, cerise sur le gâteau, l’échappée belle est passé dès le 1e jour : samedi 1e août sur la commune, au col du Coustel, puis au col de la Croix de Mounis, aux alentours de 13h30, lors de l’étape reliant St Affrique à Cazouls les Béziers.


 

Photographie des coureurs de la Route Occitane passant devant la Croix de Mounis. réalisation Tom Peyrot.
Photographie du peloton de la course la Route Occitane, dépassant le col de la Croix de Mounis. Réalisation Yves Peyrot. Falaises d'Orque et mont Marcoux en arrière plan.
gif animé présentant les coureurs de la Route Occitane passant au col de la Croix de Mounis. réalisation Yves Peyrot.
© Tom Peyrot
© Yves Peyrot
Chataigne rouge.png
 

23 AOÛT 2020

DEVOIR DE MÉMOIRE À FAUTROU !

Un dépôt de gerbe a eu lieu au mémorial de Fautrou, le dimanche 23 août à 11h30, pour commémorer les combats de la Mouline.
Ainsi, cette cérémonie du souvenir vient honorer la mémoire de 9 jeunes du Corps Franc de la Montagne Noire tombés sous les tirs de l’ennemi : Vladimir Arakamia, un jeune venu de Russie, 23 ans, Pierre Blot, 20 ans, Jean Corbière, 19 ans, Jean Dimier, 18 ans, Hervé Fontorbe, 20 ans, Bertrand
Lamourelle, 20 ans, Pierre Mazières, 22 ans, Guy Rabiller, 22 ans, Michel Choumire, 18 ans.


Nonobstant, sur fond de Covid, de nombreuses associations d’Anciens Combattants avec leurs Porte-Drapeaux, les représentants du Souvenir Français, le Député de la circonscription, le Président de la Communauté de Communes, les Maires et Elus des diverses communes, la gendarmerie, les pompiers, plusieurs officiers et militaires, la population avoisinante, étaient présents pour célébrer ce 76e anniversaire de cette tragique journée, au cours de laquelle, ces 9 jeunes résistants sont tombés sous le feu de l’ennemi.

Sous la direction du Colonel Pourcel, cette cérémonie qui était organisée avec la rigueur militaire a, cette année encore, suscité beaucoup d’émotion.

Les interventions diverses relevaient du devoir de mémoire, mettant en exergue des actes inadmissibles. À noter qu’un hommage particulier était rendu à Joseph Szarek, décédé il y a quelques temps. Cet homme courageux faisait partie du maquis qui avait fait sauter le pont de la Mouline.

Rendez-vous a été pris pour le 23 août 2021, en espérant de meilleures conditions sanitaires.

© Jean Claude AllièsCentre.jpg
© Jean Claude AllièsHDroit.jpg
© Jean Claude AllièsBasGauche.jpg
© J.Claude Allies
© J.Claude Allies
© J.Claude Allies
Chataigne rouge.png
 

AOÛT 2020

UN RAPACE RELÂCHÉ DANS LES HAUTS CANTONS
En partenariat avec le Parc Naturel du Haut Languedoc

Le dernier week-end du mois d’août 2020, un rapace : le circaète Jean-le-Blanc, un aigle migrateur était relâché depuis le col de la Croix de Mounis sur la commune de Castanet le haut. Celui-ci avait été blessé par un véhicule, et soigné au Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage de Villeveyrac par la LPO HÉRAULT (Ligue pour la Protection des Oiseaux de l’Hérault). Après une longue période de soins et de convalescence, il allait enfin pouvoir reprendre sa liberté et le cours de sa vie !

Pour rappel, ce rapace se nourrit presque exclusivement de reptiles et principalement de serpents.

Quelques personnes s’étaient déplacées pour assister à cet événement. Munies d’appareils de vision, elles ont pu observer et échanger avec les techniciens de la Ligue de Protection des Oiseaux et du Parc Régional du Haut Languedoc.

Le temps n’était pas de la partie au col ; en effet, un vent fort d’ouest s’était invité à cette journée ce qui a rendu difficile les conditions d’observation de la migration des oiseaux vers le sud et les pays chauds.

Malgré tout cette expérience a été très gratifiante pour tous les amoureux de la nature et de la faune qui la peuple.

Chataigne rouge.png
en vol.jpg
maitre faucon.jpg
facaunier2.jpg
foule.jpg
© D.R.
© D.R.
© D.R.
© D.R.